Le droit à la formation

Connaissez-vous votre droit de formation ?
 
Chaque salarié, qu’il soit en CDI ou CDD peut bénéficier d’heures de formation professionnelle. Ces heures sont alors financées par l’employeur qui cotise chaque année auprès d’organisme. Autrefois organisé par le DIF (droit individuel à la formation), ces heures sont aujourd’hui encadrées par le CPF (compte professionnel de formation).
Pour information, le passage du DIF au CPF n’a pas entrainé la perte des heures de formation. Vous avez jusqu’en 2020 pour utiliser vos anciennes heures du DIF après cette date, elles seront définitivement perdues.
 
Qu’est-ce que le CPF ?
 
Le compte personnel de formation (CPF) est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active. Le CPF s’adresse aux salariés, aux personnes à la recherche d’un emploi, aux fonctionnaires et membres d’une profession libérale.
Le CPF est alimenté chaque fin d’année en fonction du temps de travail réalisé dans l’année par un salarié. Depuis janvier 2019, les heures sont transformées en euros à raison de 15 € par heure.

Le fonctionnement du CPF
 
Sachez que le CPF relève uniquement de l’initiative du salarié ! L’employeur ne peut aucunement imposer à son salarié de l’utiliser.
Les heures consacrées à la formation pendant le temps de travail constituent un temps de travail effectif et donnent lieu au maintien par l'employeur de la rémunération du salarié.
Si le salarié se forme sur son temps libre, ce temps de formation ne donne pas droit à rémunération.
 
Comment utiliser son CPF ?
 
Pour utiliser votre CPF, il vous suffit de créer un compte de formation sur moncompteactivite.gouv.fr en vous munissant de votre numéro de sécurité sociale.
A partir de là, vous pouvez rechercher une formation éligible, constituer votre dossier de formation et faire une demande de prise en charge.
 
N’hésitez donc plus à vous former !