Obtenir le Titre d’Accueillant Educatif au CFPPE, Julia partage son enrichissante expérience


Bonjour Julia, pourriez-vous nous parler de vous, comment êtes-vous entrée dans la petite enfance ?
J’ai toujours eu envie de travailler auprès des enfants. Comme dans la chanson de Yannick Noah je peux dire « Y’a pas d’os, j’aime les gosses. […] J’aime cette brève innocence, le pur de ces regards immenses. ». Je me suis d’abord orientée vers le métier de professeur des écoles que j’ai exercé durant deux ans. J’ai ensuite décidé de me diriger vers le domaine de la petite enfance afin de suivre ma volonté d’accompagner davantage le jeune enfant dans son développement et la découverte de son environnement proche et par attirance pour le travail en équipe pluriprofessionnelle, pour une plus grande coopération avec les parents. J’ai alors eu la chance de suivre la formation d’Accueillant Educatif proposée par le CFPPE.  

 Dans quelle entreprise et à quel poste avez-vous débuté ? Julia CASPAR PAPILLON
J'ai débuté mon parcours professionnel dans la petite enfance en 2015 en tant qu’Animatrice Petite Enfance Volante dans trois micro-crèches du réseau des crèches de Tilio.
Après une licence en Sciences du Vivant, j’ai poursuivi mes études à l’ESPE de Strasbourg et obtenu le master Métiers de l’Education, de l’Enseignement et de la Formation ainsi que le Concours de Recrutement des Professeurs des Ecoles en 2014. J’ai suivi la formation d’Accueillant Educatif au CFPPE en 2015 et obtenu le CAP Petite Enfance ainsi que le titre d’Accueillant Educatif en 2016. J’ai tout récemment obtenu le diplôme d’Educatrice de Jeunes Enfants par la voie de la VAE.

Après avoir obtenu votre CAP Petite enfance, pourquoi avez-vous souhaité passer le Titre professionnel d'Accueillant éducatif ?
Passer le Titre professionnel d’Accueillant Educatif était la suite logique de ma reconversion professionnelle. Il s’agissait pour moi d’acquérir les connaissances et compétences me permettant de toujours mieux accueillir et accompagner le jeune enfant et sa famille.
Cette formation apporte beaucoup de connaissances théoriques mais amène surtout les apprenants à faire la relation avec leur propre vécu professionnel. Il est possible de réfléchir à plusieurs sur des thèmes précis ou des situations directement observées en stage par exemple. Chacun puise les éléments dont il a besoin pour évoluer positivement.

Vous avez passé votre CAP petite enfance et votre Titre professionnel d'accueillant éducatif au CFPPE. Pouvez-vous nous dire ce que vous pensez de ce centre de formation ?
J’ai particulièrement apprécié le travail en petits groupes. Je me suis sentie proche des autres apprenants et des intervenants. J’ai trouvé au CFPPE un réel soutien dans mon projet de reconversion professionnelle.

Qu’est ce qui a changé dans votre poste en crèche une fois le Titre professionnel d'accueillant éducatif validé ?
Mon expérience d’Animatrice Petite Enfance Volante m’a permis de mettre en pratique ce que j’ai appris en formation et également d’observer et de participer au fonctionnement et à l’organisation de plusieurs structures et de plusieurs équipes proposant des projets basés sur des pédagogies différentes. Je suis ensuite devenue responsable pédagogique dans une micro-crèche. La formation a conforté ma volonté de rédiger un dossier de VAE EJE et m’a beaucoup aidée à analyser les situations que je rencontrais dans le cadre de mon travail et à les mettre en relation avec les compétences du référentiel des EJE.

Quels sont les aspects indispensables, selon vous, pour garantir une qualité d’accueil du jeune enfant ?
Il est primordial de savoir mettre en confiance le jeune enfant et sa famille. Sans cela, l’enfant ne se sentira pas en sécurité et ne sera pas disponible pour profiter pleinement et sereinement de ses découvertes.

Vous avez donc obtenu votre CAP petite enfance, votre Titre professionnel d’Accueillant éducatif et vous avez récemment validé votre VAE d’EJE, vous êtes un exemple de réussite et de progression dans la petite enfance, avez-vous un conseil à donner ?
Je pense qu’il faut avoir l’envie, y croire et donner le meilleur de soi-même dans ce que l’on fait !

 Votre vision du métier a-t-elle changé entre vos débuts et maintenant ?
J’ai appris l’importance de régulièrement analyser ses pratiques professionnelles, de se former, de prendre du recul pour penser, conduire et interroger le quotidien des activités et des soins.

 Conseilleriez-vous le Titre professionnel d'Accueillant éducatif au CFPPE ?
Oui

 Avez-vous des souvenirs de moments passés au CFPPE ?
Je garde un souvenir mémorable de mon premier livrable au CFPPE. Nous avions pris beaucoup de plaisir à construire un projet pédagogique avec les autres apprenants de mon groupe et nous avions beaucoup travaillé la présentation orale des différents points y figurant. Je pense que notre motivation s’est ressentie au niveau du jury et nous avons passé un agréable moment ! 

 Propos recueillis par Carole Enaux pour le CFPPE, décembre 2019