Communiqué de presse 2020

 

Lundi 17/02/2020 à 11:03

Le CFPPE se lance dans la location de son titre professionnel d’Accueillant Educatif

Premier certificateur d’un titre professionnel de niveau BAC dans la petite enfance, le CFPPE (Centre de Formation des Professionnels de la Petite Enfance) propose en 2020 la location aux organismes de formation, de son titre professionnel d’Accueillant Educatif.

12 promotions déjà formées en Alsace

En 2019, la formation d’Accueillant Éducatif proposée par le CFPPE a été enregistrée au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) par arrêté du 27 décembre 2018.

Créé en 2013, le titre professionnel d’Accueillant Educatif a déjà formé 9 promotions et 3 autres sont en cours à Strasbourg. Implanté en Alsace, le CFPPE a aujourd'hui pour objectif de proposer cette formation à tous les professionnels de la petite enfance en France.


La création d’une formation intermédiaire de niveau Bac pour la petite enfance

Avec plus de 2,3 millions d’enfants de moins de 3 ans en France, les métiers de la petite enfance ont un bel avenir. Aujourd’hui, le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (AEPE) est le premier niveau de qualification de la filière. Le niveau suivant n’est autre que le diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants (DEEJE) de niveau Bac+3. Entre ces niveaux, il n’existait pas de formation intermédiaire de niveau Bac pour la petite enfance.


Un besoin identifié par les experts de la petite enfance

Depuis des années, les experts de la petite enfance s’accordent sur le besoin d’une formation intermédiaire de niveau Bac.

En 2010, la commission pour la libération de la croissance française présidée par Jacques Attali faisait la recommandation suivante : "Afin de passer d’un encadrement sanitaire et social à un encadrement éducatif, l’émergence d’une nouvelle profession est nécessaire, celle d’"accueillant éducatif", dont la formation en matière éducative serait renforcée et sanctionnée par un diplôme."(1)

En 2014, Boris Cyrulnik, psychiatre et psychanalyste français affirmait qu’il fallait "[…] créer une formation de niveau IV centrée sur les fonctions éducatives."(2) et proposaient "Un niveau IV : avec le diplôme d’accueillant éducatif de jeunes enfants"(3).

La même année, le CFPPE lance son titre professionnel d’accueillant éducatif dont les contenus de la formation furent validés par Laurence Rameau, puéricultrice, formatrice et auteure de la petite enfance.


Les objectifs de la formation d’Accueillant Educatif

En lien direct avec l’apparition des études en neurosciences, ce titre professionnel répond aux nouvelles exigences des structures d’accueil du jeune enfant, à savoir des professionnels autonomes capables d’initiatives.

L’objectif de la formation est d’amener les professionnels de la petite enfance à se créer leur propre identité professionnelle. L’accueillant éducatif accueille et accompagne les familles. Il garantit la sécurité et le bien-être des enfants dans un environnement adapté tout en respectant le rythme individuel de chaque enfant.


La formation Accueillant Educatif sur toute la France

Premier certificateur d’un titre professionnel de niveau BAC dans la petite enfance, le CFPPE propose en 2020, la location de son titre professionnel d’Accueillant Educatif. Cette offre s’adresse aux organismes qui dispensent une formation de la petite enfance. Le titre d’Accueillant Educatif leur permettra à la fois de compléter leur niveau de formation pour le secteur et de répondre au désir d’évolution des professionnels, en construisant avec eux un projet de formation évolutif en plusieurs étapes.

En formation continue, par alternance en apprentissage ou en contrat de professionnalisation, le titre d’Accueillant Educatif a de quoi séduire les professionnels de la petite enfance sur toute la France. A ce jour, plusieurs organismes de formation en France prévoient ainsi d'intégrer cette formation intermédiaire à leur programme.

1) Formation d’au moins un an (avec une alternance théorique et pratique, suivie d’une formation continue obligatoire) en développement de l’enfant, en psychopédagogie du jeune enfant, en relation et communication avec les parents, en activités ludiques spécifiques aux plus jeunes, en observation, en organisation des espaces/temps, en suivi des apprentissages et des rythmes des jeunes enfants, en diététique…
(2) Boris Cyrulnik, Osons la petite enfance, Philippe Duval, 2014, p.55
(3) Ibid.p.57