Le CIF (congé individuel de formation)

C’est quoi le CIF ?
Le congé individuel de formation (CIF) vous donne le droit de vous absenter de votre poste de travail (en CDD, CDI ou intérim) pour suivre une formation de votre choix. Pour en bénéficier, le salarié doit remplir certaines conditions et présenter sa demande à l’employeur, selon une procédure déterminée. 

Pourquoi prendre un Congé individuel de formation ?
Le congé individuel de formation (CIF) vous permet de suivre une formation pour :
- Vous qualifier ou évoluer dans votre entreprise c’est-à-dire d’accéder à un niveau de qualification supérieure
- Changer de profession ou d’activité c’est-à-dire d’obtenir un niveau de qualification qui vous permet de postuler à un autre poste ou dans une autre entreprise.

 Exemple : Virginie travaille en cdi depuis 3 ans dans un magasin d’alimentation où elle y exerce le métier de vendeuse. Ayant toujours souhaité travailler dans la petite enfance, elle a décidé (étape 1) de passer son CAP Accompagnant Educatif Petite enfance (AEPE) afin de pouvoir ensuite, travailler dans une structure d’accueil du jeune enfant. Après en avoir parlé avec l’organisme de formation qu’elle a choisi (étape 2), le CFPPE, elle a rédigé une lettre de demande d’autorisation d’absence à son employeur (étape 3) en précisant son motif lié à la formation et la durée de celle-ci. Etant donné que Virginie remplit les conditions d’ouverture du droit au CIF (ancienneté, délai de franchise) et respecte la procédure de demande d’autorisation d’absence, son employeur ne peut pas s’opposer à son départ en formation. Il peut néanmoins reporter cette absence de quelques semaines. Enfin, Virginie va préparer son dossier de demande de financement et pour cela, elle va se rapprocher de l’OPCO de son employeur. En effet, chaque employeur verse chaque année une contribution à un OPCO pour le financement de la formation de ses employés (étape 4).

Les étapes du projet :
Etape 1 : Construire son projet : formuler et motiver ses envies de changement ou d’évolution, étudier les perspectives offertes à l’issue de la formation : réorientation vers un autre secteur d’activité, possibilité d’évolution au sein de l’entreprise, etc. Puis trouver sa formation.
Etape 2 : Choisir l’organisme de formation qui dispense la formation sélectionnée. Prendre un rendez-vous afin de parler du programme de formation, de sa durée afin d’obtenir les éléments permettant de rédiger la lettre de demande d’autorisation à son employeur.
Etape 3 : Faire une demande d’autorisation d’absence : rédiger une demande d’autorisation d’absence à son employeur en précisant l’intitulé de la formation, ses dates et sa durée, ainsi que l’organisme qui la réalise. Parlez-en avec votre employeur et demandez-lui via quel OPCO il verse sa contribution pour le droit à la formation de ses employés. Cette donnée est importante pour l’étape 4.
Etape 4 : Faire une demande de financement ; pour cela, se rapprocher de l'OPCO (opérateur de compétences) de votre employeur
Tout salarié qui veut recourir au congé individuel de formation doit s’adresser, pour bénéficier d’une prise en charge financière, à l’organisme auprès duquel l’entreprise verse sa contribution.
Toutes ces étapes vous permettront de pouvoir bénéficier du CIF mais également d’avoir un maintien de votre salaire (via l'OPCO de votre employeur) durant votre absence. 
En savoir plus : https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-des-salaries/article/conge-individuel-de-formation-cif